Boutique Bummis

L'art d'être parents…naturellement !

Faire des économies sur les fesses de bébé ??

le octobre 6, 2011

 

La semaine dernière sur une chaîne de télévision américaine, j’ai vu une publicité pour une marque de couches jetables qui disait : « Encore plus efficaces, les couches X offrent maintenant jusqu’à 12 heures de protection ».

Ouch. 12 heures de protection ? Mais, pourquoi ?? Que des couches vantent l’absorption d’une plus grande quantité de liquides, je veux bien. Mais mettre en avant la durée, c’est faire croire aux gens qu’un bébé rester si longtemps dans son pipi et ses selles, sans être changé ? Bonjour les problèmes d’érythème fessier, bonjour l’hygiène.

 

Justement, il n’y a pas très longtemps, nous étions tombés sur cet article du TIME qui pose la question : « Est-ce que les parents changent leurs enfants moins souvent pour faire des économies sur les couches jetables ? »

Les chiffres montrent qu’aux États-Unis, l’utilisation des couches jetables a baissé de 9%, alors que la consommation de crèmes pour les érythèmes fessiers a augmenté de 2.8% malgré une baisse de 3% d’enfants en âge d’être en couches dans les calculs démographiques.

 

La première conclusion selon laquelle les parents feraient des économies sur leurs enfants me laisse un peu perplexe… Il pourrait quand même y avoir d’autres explications :

  • Les couches jetables sont de plus en plus absorbantes à cause de leur composition chimique (VOIR COMPOSITION ICI). Du coup, bébé n’a pas le temps de sentir qu’il est mouillé et le temps que les parents s’en aperçoivent et le changent peut être plus long, ce qui entraîne plus d’érythèmes ;
  • Ces mêmes produits chimiques ainsi que les parfums contenus dans les couches jetables peuvent développer plus d’allergies chez les nouvelles générations de bébés, dont les érythèmes seraient l’un des symptômes les plus flagrants ;
  • La baisse de l’utilisation des couches jetables s’expliquerait par l’augmentation de l’utilisation des couches lavables !

 

On aimerait bien que ce soit cette dernière raison ! Parce que changer son enfant moins souvent pour faire des économies n’est pas très logique, étant donné que les frais en crèmes d’érythèmes (et en « inconfort sonore », comme le dit l’article) seraient, eux, plus grands. Sans compter que ce n’est pas l’option la plus hygiénique, et que selon l’expérience de plusieurs parents qui utilisent les couches lavables, plus l’enfant a l’occasion de sentir qu’il est « mouillé » et qu’il le signale, plus rapidement il sera tenté d’apprendre à aller au pot pour éviter cette situation d’inconfort.

Et vous, que pensez-vous de la question ?

 

Photo : Radius Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :