Boutique Bummis

L'art d'être parents…naturellement !

Histoire d’une naissance : Ioannis

le septembre 28, 2011

Rébecca est notre blogueuse invitée cette semaine ! Elle est cliente à Bummis et nous a envoyé l’histoire de la naissance de son fils pour la partager avec les autres mamans.

 

 

Je m’appelle Rébecca, j’ai 21 ans et Ioannis est mon premier bébé.

J’ai eu une très belle grossesse. Aucune complication, le bébé était en santé et même avec ma grosse bedaine, je n’avais même pas l’impression d’être enceinte.  La date prévue de mon accouchement était le 9 juillet, et j’avais choisi la maison de naissance Le Boisé. Le 15 juillet, je n’avais toujours pas accouché et j’ai eu un rendez-vous à l’hôpital pour vérifier le bébé. Tout est beau, il bouge bien et son cœur va bien. On a attend encore un peu, toujours pas de contractions.

Le 18, on a un autre rendez-vous de contrôle. Bébé bouge beaucoup au monitoring, mais il décide de dormir à l’échographie. Le papa a eu peur quand le médecin a dit que s’il ne bougeait pas dans les 5 minutes suivantes, on allait provoquer mon accouchement. Une chance qu’il s’est mis à bouger dès que le papa est sorti pour aller chercher de la glace ! Seulement, après ce rendez-vous, il fallait que je commence mon travail avant le 21 juillet, 8 heures du matin, sinon on provoquait mon accouchement à l’hôpital.

 

 

Heureusement, le 20 juillet, vers 10h30, mes contractions ont commencé. Je calcule mes contractions, elles sont aux 5 minutes et elles durent 30 à 45 secondes. J’appelle ma sage-femme, elle me dit de prendre un bain pour voir si ça continue ou si ça arrête. J’embarque dans le bain, mes contractions augmentent aux 3 minutes. Je rappelle la sage-femme, elle me dit de me rendre à la maison de naissance. Alors on embarque dans l’auto, le papa est content, il va ENFIN pouvoir voir son bébé. J’étais tellement contente de pouvoir accoucher en maison de naissance !

On arrive à la maison de naissance à 11h30, je m’installe dans la chambre, les contractions sont retombées aux 5 minutes, mais ça n’a pas duré longtemps. On vérifie mon col, je suis à 4 cm. J’embarque sur le ballon, je vais dans le bain, je reste un peu dedans, je sors du bain, je suis rendue à 8 cm. J’ai beaucoup de contractions fortes, je ne compte plus les intervalles ni la durée.

Un peu plus tard (je n’ai plus aucune notion du temps), la sage-femme vérifie à nouveau mon col : je suis rendue à 10 cm, mais je ne ressens pas encore le besoin de pousser. J’ai passé 30 minutes à 10 cm sans être capable de pousser, un peu parce que je ne voulais pas. La sage-femme perce mes eaux pour que je sente mieux les contractions. Un peu après, ça se met à pousser tout seul.

J’ai poussé pendant 10 minutes et mon beau garçon est sorti à 15h31, le 20 juillet, 4 heures après mon arrivée à la maison de naissance, 1 semaine et 4 jours après la date prévue de mon accouchement.

Les contractions étaient très fortes, la poussée était très intense mais jamais je n’ai pensé prendre la péridurale.  De toute façon, j’ai accouché beaucoup trop vite. Je n’ai eu aucune complication, je n’ai pas déchiré, même si le bébé est sorti avec la main sur sa tête. Le bébé a eu 9-9-10 au test d’APGAR. Il était très éveillé en sortant, il a tout de suite commencé à téter. Il pesait 7lbs 15oz, et ressemble comme deux gouttes d’eau à son père.

À 10h, le même soir, j’étais de retour chez moi, avec bébé Yanni qui a attendu longtemps avant de se montrer, mais qui n’a pas pris de temps pour sortir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :