Boutique Bummis

L'art d'être parents…naturellement !

Semaine de l’allaitement jour 5 : les petits soucis

le août 6, 2011

Au cours de votre apprentissage de l’allaitement, vous pourrez rencontrer des difficultés. La majorité d’entre elles ont une solution. Le Petit Guide Nourri-Source est fantastique pour cela, car il couvre presque tous les cas possibles de problèmes liés à la tété et au comportement du bébé.

 

 

Sensibilité des mamelons

Il faut savoir que les toutes premières tétées peuvent être un peu douloureuse du fait de la sensibilité des seins après l’accouchement. C’est incommodant, mais ça passe assez vite. D’autres problèmes un peu plus coriaces peuvent par contre survenir : des gerçures ou des crevasses, ou une douleur persistante du mamelon. Dans ce cas, ce peut être :

– à cause d’une mauvaise prise du sein (le bébé n’englobe pas le mamelon ET l’aréole dans sa bouche),  ou d’une mauvaise position (le bébé est trop loin, ou pas dans le bon angle).

– parce que les mamelons ont une base large et le bébé ne peut pas encore ouvrir en grand la bouche

– à cause de savon ou lingettes parfumés ou de compresses d’allaitements jetables trop absorbantes qui déssèchent le mamelon

– parce que le bébé utilise une sucette (l’usage est déconseillé avant l’âge de 6 semaines) ou un biberon

– à cause d’un soutien-gorge trop serré ou d’un tire-lait de piètre qualité qui endommage le sein.

Dans ces cas de figure, il faut veiller à ce que la position du bébé soit corrigée. On peut appliquer une goutte de lait maternel sur et autour du mamelon s’il est abîmé car le lait maternel désinfecte et hydrate. Il faut éviter de garder des compresses d’allaitement trop longtemps si elles sont humides, car des bactéries peuvent s’y développer.

Pour continuer à allaiter en cas de gerçures, vous pouvez commencer l’expression du lait avec un tire-lait puis donner le sein à bébé une fois que le flux de lait est activé, car il aura à téter moins fort. Vous pouvez placer un glaçon dans une débarbouillette sur le mamelon sensible une minute avant de commencer à allaiter, pour insensibiliser à la douleur.

 

Engorgement

Ça arrive quand les seins sont « trop pleins », par exemple, si vous sautez des tétées ou qu’elles sont trop espacées. Les seins sont lourds et chaud, parfois gonflés. Vous pouvez alors appliquer des compresses d’eau tiède sur les seins pour assouplir l’aréole. Juste avant la tétée, vous pouvez appliquer du froid pendant10-15 minutes, et masser le sein pendant la tétée pour aider à évacuer le lait.

Le truc de grand-mère pour les seins engorgés sont les feuilles de chou vert ! Il faut juste les rincer, faire un trou pour l’aréole et les placer dans votre brassière pendant 20 minutes. À essayer !

 

Mastite

La mastite est une infection ou une inflammation du sein qui arrive lorsque le canal lactifère est obstrué. Une brassière avec une armature en métal, qui c0ompresse le sein, peut par exemple causer ce problème. Notre Consultante en Lactation avait écrit un très bon blog sur les mastites, que vous pouvez lire ici !

 

Mamelons plats ou inversés 

Si c’est votre cas, ne vous inquiétez pas ! Quand le bébé tète, c’est l’aréole qui est stimulée, pas le mamelon. Il existe des techniques pour vous permettre d’allaiter facilement : des embouts percés qui donnent une forme « pointue » à votre mamelon, l’utilisation d’un tire-lait dans les premières minutes de l’expression du lait, la stimulation de vos mamelons avec de l’eau froide, etc. Vous pouvez demander conseil à une Consultante pour vous aider !

 

Du côté de bébé

Allaiter à la demande est toujours une bonne chose : ça permet d’éviter l’engorgement de vos seins et de satisfaire les besoins de bébé. Comme c’est un apprivoisement mutuel, il faut parfois apprendre à communiquer : si bébé vous mordille (des petites dents invisibles peuvent apparaître vers 6 mois), vous pouvez le rapprocher de votre sein en l’enfouissant dedans, ce qui lui bloquera le nez partiellement. Il relâchera alors la pression. Vous pouvez aussi le retirer du sein, mais sans que ce soit trop brutal. Par contre, vous pouvez désapprouver son comportement.

Et vous, avez-vous eu ce genre de problèmes pendant l’allaitement ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :