Boutique Bummis

L'art d'être parents…naturellement !

Pas de pitié pour les coups de soleil : comment s’armer de la meilleure crème solaire ?

le juin 7, 2011

Le soleil est arrivé, et les coups de soleil aussi. Au premier rayon de soleil, toutes mes collègues de Bummis ont pu admirer la superbe bande rouge vif en forme du col de mon T-shirt qui a été imprimée sur ma nuque pendant deux bonnes semaines. Pour ma défense, et même si je suis tombée dans le piège typique du « première belle journée + ai pas pensé à mettre de la crème = immédiatement brûlée », à Bummis, on a quand même tous été d’accord pour dire que cette année le soleil est vraiment plus fort qu’avant.

Mon exemple n’est donc vraiment pas à suivre, surtout avec les tous-petits qui sont beaucoup plus sensibles aux rayons UVA et UVB que les adultes. Toutes les crèmes ne s’équivalent pas, cela dit, et les campagnes de publicité ne reflètent pas vraiment les vertus réelles des produits qu’elles distribuent. Une crème « pour enfant » ne garantit donc pas que le produit soit le meilleur pour un enfant, ou sans danger: il vaut toujours mieux regarder la liste des ingrédients. Pour vous aider à magasiner,  le Environmental Working Group (EWG) a sorti son guide des crèmes solaires les plus sécuritaires disponibles en Amérique du nord. Youpi pour les clients de Bummis, la crème solaire Badger en fait partie !

 

VOIR LA LISTE DES MEILLEURES CRÈMES SOLAIRES 2011 ICI.

 

Voici ce que j’ai découvert en parcourant les pages du EWG :

  • Un bébé de moins de 6 mois ne devrait pas être exposé directement au soleil, car sa peau n’a pas encore développé toute la mélanine nécessaire à sa protection.
  • La vitamine A (retinyl palminate) est bonne pour la peau quand elle est ingérée car elle stimule la production de mélanine (quand on dit que les carottes donnent bonne mine, c’est vrai). Et dans les crèmes ordinaires, elle agit comme un anti-oxydant qui est supposé ralentir le vieillissement de la peau. Mais sa réaction au soleil lui attribue des propriétés photocancérigènes… La vitamine A et la crème solaire ne sont donc peut-être pas la meilleure combinaison…
  • À choisir entre une crème chimique et une crème à base de minéraux (comme le zinc), le EWG recommande cette dernière qui pénètre moins en profondeur dans la peau, en évitant de changer sa composition. Les crèmes à composantes chimiques, elles, contiennent souvent des ingrédients comme le oxybenzone, pouvant causer des dérèglements hormonaux qui affectent particulièrement les jeunes enfants.
  En résumé, aux yeux du EWG, la crème solaire ne devrait pas être la première méthode de protection contre le soleil, en particulier pour les enfants : porter des vêtements, des chapeaux, rester à l’ombre et éviter l’exposition entre 11h et 15h sont essentiels.  Et quand on met de la crème, l’appliquer une heure avant l’exposition et puis toute les 30 minutes environ. Une fois ces précautions prises… toute la famille peut savourer leur dose de vitamine D bien méritée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :