Boutique Bummis

L'art d'être parents…naturellement !

Post-partum : c’est quoi ?

le avril 5, 2011

La Boutique Bummis démarre un groupe de rencontre pour les jeunes Mamans ! À compter d’aujourd’hui, tous les mardis de 10h à midi, et guidées par Laurel de MotherWit, les jeunes mamans sont invitées à se réunir à la boutique pour parler de leur expérience d’être mères… Ce sont les « Rencontres Post-Partum de Bummis » ! Pour inaugurer l’événement, voici un petit retour sur ce qu’est le Post-Partum.


 

La période post-partum est celle qui suit la naissance du bébé. Elle correspond pour beaucoup de femmes – bien que pas pour toutes – à une période plus ou moins grave de déprime. Déjà pendant l’Antiquité, des syndromes de dépression étaient décelés chez les jeunes mères, mais sans qu’ils soient considérés comme une « maladie » jusqu’à très récemment.

 

Trois niveaux de post-partums ont été reconnus : le « baby blues » (50 à 80% des femmes), la dépression post-partum (3 à 20%), et la psychose post-partum qui ne toucherait qu’une femme sur mille. Cela dit, il est toujours difficile d’identifier clairement les degrés que ces troubles ont sur chaque mère (pour les détails des symptômes, consultez le site Canadien de la Santé Mentale.

 

Mais sans décrire une « pathologie », la période post-partum est aussi celle du changement immense qu’apporte le bébé dans la vie de la mère et du père. Beaucoup de parents décrivent la vague de responsabilité qui les submerge à l’arrivée de ce petit être. Nombreux sont les parents qui évoquent un changement de dynamique au sein de leur couple. Le manque de sommeil est souvent ce qui rend cette transition difficile physiquement.

 

Pour la mère, un décalage entre ses attentes et la réalité de la maternité est souvent en jeu. Pour le père, un sentiment d’étrangeté au processus physique de la grossesse et de l’accouchement, et souvent, de nouvelles pressions (financière par exemple), peuvent représenter des défis à surmonter.

 

Alors que faire ?


Avant tout, préparer les choses en amont, avant l’accouchement : un bien-être de vie avant la naissance favorise bien sûr un post-partum sans heurts (inversement, les femmes qui connaissent des états dépressifs tendent à vivre la dépression post-partum dans une plus forte mesure).

 

  • Ne pas idéaliser la naissance, et s’informer : oui, donner la vie est merveilleux et pour la majorité des femmes, l’amour de leur enfant et l’apprentissage qu’elles font d’elles-mêmes en étant un parent n’a pas de prix ; mais il ne faut pas idéaliser ce moment et ignorer les réalités physiques et psychologiques qui sont en jeu. Avant tout, il est primordial de s’informer sur l’expérience concrète physique, médicale, personnelle, psychologique etc., en rencontrant d’autres mamans pour entendre leur témoignage ou en lisant sur le sujet. À voir pour découvrir les réalités de l’accouchement en Amérique du Bord : The business of Being Born.

 

  • S’entourer : dans les société ancestrales, la communauté vit et grandit atour de la naissance, de l’allaitement, etc. À la naissance, le noyau familial et social se forme autour de la mère. Dans beaucoup de sociétés occidentales actuelles, cette structure s’est perdue. Il est important de chercher cet entourage dans sa famille lorsque c’est possible, mais aussi dans une communauté qui va vous soutenir et surtout, vous comprendre. Les groupes de mamans comme celui qui vient de se créer à la Boutique Bummis est un excellent exemple.

 

  • Accepter l’inconnu, et lâcher prise sur vos attentes : avoir un enfant ne ressemble peut-être pas à ce que vous imaginiez, et vous pouvez sentir que c’est difficile. Mais en restant ouvert à cette nouvelle expérience, vous aller découvrir des choses sur vous-mêmes que vous n’auriez pas soupçonné ! N’essayez pas d’être le « parent parfait » ! Laissez-vous plutôt guider dans la maternité sans être trop dure sur vous-même, sans trop d’attentes. À lire : The Perfect parent – Let it go.

 

  • Demander un soutien spécifique : des doulas post-partum existent et sont là pour guider le père, la mère et le couple, et leur donner les outils de bien vivre leur expérience. À voir : le site de MotherWit. Vous pouvez aussi découvrir des services de santé qui proposent des solutions merveilleuses pour le bien-être dans la période post-partum (voir les vertus du placenta avec MoonTree Placenta Encapsulation).

 

Et pour en savoir plus, Jennifer Welch, IBCLC, et Mytis Fossey, M.A Psychologie, proposent des cours prénataux qui se tiendront à la Boutique Bummis. Au programme : Baby blues, dépression, anxiété et psychose post-partum, stress post-traumatique en lien avec la période périnatale. Mais aussi prévention, signes avant-coureurs et gestion du post-partum ! Les détails ici.

 

Sources et références :

Écoutez le podcast avec Kathleen Kendall-Tackett sur le sujet de la dépression post-partum (en anglais).

Childbirth and Postpartum Professional Association of Canada

Dona International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :